VOTATIONS - Mots d'ordre du POP jurassien

le 25 novembre 2018


- Initiative populaire du 23 mars 2016 «Pour la dignité des animaux de rente agricoles (Initiative pour les vaches à cornes)» - OUI

- Initiative populaire du 12 août 2016 «Le droit suisse au lieu de juges étrangers (initia- tive pour l’autodétermination)» - NON

- Modification du 16 mars 2018 de la loi fédérale sur la partie générale du droit des as- surances sociales (LPGA) (Base légal pour la surveillance des assurés) - NON


 Article


Accueil > Archives > Communiqué - Delémont, le 12 février 2008 - Oui à la protection des paysages (...)

 Communiqué - Delémont, le 12 février 2008 - Oui à la protection des paysages bocagers, non à l’aérodrome de Bressaucourt

mardi 12 février 2008

Outre le but général de protection des paysages bocagers, l’initiative visait à empêcher la construction d’un aérodrome à Bressaucourt. Certes, le Tribunal fédéral administratif a indiqué que l’acceptation de cette initiative n’empêcherait pas la construction de cet aérodrome. Mais ce serait tout de même un signal politique fort contre sa réalisation.

Sinon, comment expliquer que le gouvernement, qui avait accepté l’initiative en janvier 2007, en espérant son retrait, recommande aujourd’hui de voter non ?

Deux semaines avant la votation, le gouvernement a présenté un projet de loi sur la protection de la nature et du paysage qui inclut une protection des paysages bocagers. Mais la majorité du Parlement peut modifier ce texte comme elle l’entend. La protection des bocages n’est donc pas garantie en cas de refus de l’initiative.

Le POP estime que le sacrifice d’un des trois principaux paysages bocagers du canton au profit de la construction d’un aérodrome n’est pas justifié. Cet aérodrome ne serait pas très utile, puisqu’on constate depuis plus de 15 ans une baisse générale d’activité dans ce type d’aviation. Et il aurait de graves répercussions pour l’agriculture, la faune, la flore, le paysage et la qualité de l’air. De plus il est en zone de protection des eaux souterraines.

Pour toutes ces raisons, le POP appelle à voter OUI à l’initiative pour la protection des paysages bocagers.

Télécharger le communiqué