VOTATIONS - Mots d'ordre du POP jurassien

le 25 novembre 2018


- Initiative populaire du 23 mars 2016 «Pour la dignité des animaux de rente agricoles (Initiative pour les vaches à cornes)» - OUI

- Initiative populaire du 12 août 2016 «Le droit suisse au lieu de juges étrangers (initia- tive pour l’autodétermination)» - NON

- Modification du 16 mars 2018 de la loi fédérale sur la partie générale du droit des as- surances sociales (LPGA) (Base légal pour la surveillance des assurés) - NON


 Article


Accueil > Archives > Delémont, le 23 octobre 2007 - Ici comme ailleurs…

 Delémont, le 23 octobre 2007 - Ici comme ailleurs…

mardi 23 octobre 2007

L’élection d’un représentant de l’UDC aux chambres fédérales, confirme la dérive politique de notre canton amorcée depuis environ dix ans. L’esprit qui avait conduit à la création de l’Etat jurassien et à l’affirmation des valeurs inscrites dans notre Constitution, se délite. Le Jura

s’ « helvétise » dans le sens le plus négatif du terme. Même si des circonstances politiques particulières sont à l’origine de ce séisme politique.

Le PLRJ avait promis la lune aux électeurs, c’est l’UDC qui est mis en orbite ! Au détriment du PDC, alors que la « cible » annoncée était le Parti socialiste !

Tous nos compliments aux fins stratèges du PLRJ ! On les espère plus inspirés dans la gestion de leurs entreprises, banques et assurances…

Nous ne referons pas l’analyse du scrutin. Deux motifs de satisfaction pour commencer : la gauche a fait le plein de ses voix et a aisément placé ses deux prétendants aux chambres, Jean-Claude Rennwald et Claude Hêche. A remarquer également, l’excellent résultat de la JSPJ, en particulier de notre camarade Juliette Kohler.

Un élément doit attirer toute notre attention : si la gauche tire son épingle du jeu dans le Jura, c’est loin d’être le cas au niveau national. L’UDC monte et développe son hégémonie sur l’ensemble du pays. Face à cette vague brune, des déclarations bien timides des dirigeants des partis gouvernementaux.

Le temps d’une réaction vigoureuse est venu ! La gauche doit trouver la voie de l’unité (pas seulement de façade). Il faut pour cela reconstituer une identité de gauche clairement identifiable et fermement revendiquée !

En fonction des résultats de l’élection au Conseil fédéral, le Parti socialiste suisse devra se reposer la question de sa participation au Gouvernement.

Le POP jurassien en appelle dès aujourd’hui aux citoyen-ne-s de notre canton qui considèrent encore que la solidarité, le partage des richesses, la tolérance et le respect des hommes et de la nature doivent fonder l’action politique, donc humaine, de ne pas céder aux sirènes de la renonciation qu’inocule la pensée dominante.

Chacun-e, travailleur, employé, indépendant, chômeurs, invalide, retraité, suisse, étranger, homme, femme, doit pouvoir aspirer à plus de liberté, de démocratie et pourquoi pas de bonheur. Il faut commencer par résister à l’idéologie haineuse et porteuse d’exclusion que l’UDC et ses alliés véhiculent. Il faut ensuite s’engager, personnellement, pour réellement changer les choses.

Télécharger le communiqué

<docX|player>