image

Reportage TEMPS PRÉSENT de la RTS
"Quand je serai vieux, je serai pauvre"

image
 Article


Accueil > Archives > Elections communales delémontaines - Candidatures CS-POP-Verts au Conseil (...)

 Elections communales delémontaines - Candidatures CS-POP-Verts au Conseil communal et à la mairie

jeudi 30 octobre 2008

Depuis sept législatures, mis à part une période d’un peu plus d’une année, la gauche alternative a toujours été représentée à l’exécutif communal, par des membres du POP d’abord, puis, depuis plus de trois ans, par André Parrat, de Combat socialiste.

Cette année, la lutte pour la défense de ce siège sera plus difficile puisque le Conseil communal ne comptera plus que 4 membres (en plus du maire), réduction que nous avons combattue, car elle risque d’éliminer deux partis représentant ensemble près d’un tiers des électeurs.

Mais nous sommes bien décidés à le maintenir, car nous souhaitons évidemment que la gauche conserve sa majorité, mais nous voulons que ce soit la « gauche plurielle ».

Nous voulons donc que notre voix continue à pouvoir s’exprimer au sein de l’exécutif, pour y défendre nos positions sociales, solidaires et écologiques. Pour cela nous présentons une liste de quatre candidats issus de nos trois organisations.

CS-POP-Verts a aussi décidé de présenter une candidature à la mairie. Cette décision a été largement discutée. Mais nous avons finalement décidé que nous avions aussi nos idées à défendre à ce niveau.
Nous représentons environ 1/5 des électrices et électeurs de la ville (21,3 % lors des dernières élections cantonales) et nous sommes donc, avec l’appoint des Verts, la deuxième force politique de Delémont. Il ne s’agit donc pas de faire de la figuration, d’autant plus que nous pensons avoir un très bon candidat. C’est une « primaire » à gauche. Mais cela n’hypothèque nullement les chances de maintenir la mairie à gauche.

Au sein de l’exécutif communal, nous mettrons notamment l’accent sur :

• la défense des services publics et de leurs prestations face aux attaques grandissantes de la droite libérale,

• une politique du personnel plus claire.

• sur la politique sociale, qui pourrait être plus dynamique, même si beaucoup de tâches ont été transférées au canton,

- les infrastructures socio-culturelles la réalisation complète des mesures découlant de la carte des dangers, dont les premiers travaux d’urgence ont été entrepris sous la conduite de notre représentant André Parrat, chef du Département des Travaux publics.

André Parrat, candidat à la mairie

A la mairie, nous présentons André Parrat, 48 ans, assistant social et conseiller communal responsable des Travaux publics. Il milite à Combat socialiste, au syndicat Syna et au groupe Nicaragua et pratique la course à pied (marathons, etc.).

Il a siégé au Parlement de 1990 à 1997. Il est marié et père de 5 enfants (âgés de 7 à 18 ans).

Candidatures au Conseil communal

André Parrat, titulaire (voir renseignements ci-dessus) ;

Esther Gelso, 52 ans, secrétaire, conseillère de ville suppléante, secrétaire de Combat socialiste, syndiquée SSP ;

Adem Shala, 59 ans, contrôleur qualité ; en Suisse en 1985, auparavant prof de math et physique au Kosovo ; membre des Verts, ancien responsable de la communauté albanaise du district ;

Jean-Pierre Kohler, 59 ans, enseignant, président du POP jurassien, ancien député suppléant et ancien conseiller communal de Courtételle.

Télécharger le communiqué