image

Reportage TEMPS PRÉSENT de la RTS
"Quand je serai vieux, je serai pauvre"

image
 Article


Accueil > Presse > Gauchebdo > Gauchebdo - N° 5 / 1 février 2008 - Delémont : Les altermondialistes (...)

 Gauchebdo - N° 5 / 1 février 2008 - Delémont : Les altermondialistes manifestent devant l’UBS

mercredi 6 février 2008

Samedi dernier, les altermondialistes jurassiens se retrouvaient à Delémont, pour une manifestation contre le Forum économique de Davos, qui était prévue depuis plusieurs semaines, donc bien avant de savoir qu’une seconde manif aurait lieu à Berne.

Le cortège d’une centaine de personnes, un peu moins que lors des éditions précédentes, est parti de la gare, mais n’a pas suivi le trajet habituel en direction de la vieille ville. Car si le WEF était une des cibles de la manifestation, le Collectif altermondialiste jurassien voulait aussi dénoncer de façon plus précise les agissements d’une multinationale helvétique, l’UBS. C’est donc vers les centres commerciaux et la succursale de l’UBS qu’on est allé. Des banderoles ont été suspendues sur la façade de la banque et des discours y ont été prononcés, dénonçant notamment le financement d’un très mauvais projet au Bangladesh.

Puis ce fut le vin chaud et lorsqu’il ne resta plus grand monde, la police demanda gentiment aux organisateurs s’ils pouvaient déplacer leur véhicule, afin qu’elle puisse rétablir la circulation.

L’UBS, en tant que deuxième actionnaire de la société GCM Resources, finance un projet de creusement d’une mine de charbon à ciel ouvert à Phulbari au Bangladesh. Il s’agit d’excaver une couche de 140 à 300 m d’épaisseur au-dessus des veines de charbon. Ce projet prévoit le déplacement de 43.000 personnes et touchera 200.000 à 400.000 autres par l’abaissement progressif du niveau des nappes phréatiques.

Un projet contre la population locale

De plus, le port destiné à exporter le charbon sera construit dans une zone naturelle classée par l’UNESCO, saccageant la troisième plus grande mangrove de la planète.

De plus, grâce à ses nombreuses filiales, la société GCM Resources va aisément pouvoir faire transiter ses revenus via Singapour, privant ainsi le Bangladesh des bénéfices fiscaux de cette exploitation. Lors d’une manifestation ayant réuni plus de 50.000 opposants à ce projet, les milices paramilitaires de l’entreprise ont tué 5 personnes et blessé une centaine d’autres. En conséquence, le Collectif altermondialiste jurassien appelait à retirer les comptes de l’UBS, pour en ouvrir dans des banques accordant plus d’importance à l’éthique (par exemple Banque Alternative et Banque Communautaire).

Jean-Pierre Kohler

Les informations sur le projet minier proviennent notamment de la Déclaration de Berne.